Quoi de neuf ?
  • Bienvenue sur les Forums du Sporting cher visiteur. Nous sommes une jeune communauté passionnée de course à pied. Vous pouvez participer (créer et répondre aux discussions) sans vous inscrire mais en créant votre compte (c'est facile et rapide) vous accèderez à toutes les super fonctionnalités du forum, bonne visite ! 

Les différentes disciplines Handisport

Nicolas

Administrateur
Membre du Staff
Bonjour amis du Sporting,

Pour inaugurer la rubrique Handisport, je voulais vous présenter les 30 disciplines sportives chapeautées par la Fédération Française d'Handisport
Handisport.org | Site officiel de la Fédération Française Handisport

logohome.png


Les rubriques Handisport ne sont pas réservées aux pratiquants handisport, le but de ces forums est de regrouper des informations pratiques à ce sujet et de partager l'expérience de chacun, handisport ou pas :)

Voici les 30 différentes disciplines (cliquez sur les activités pour accèder à la page correspondante sur le site de la fédération) :

Sport paralympique parmi les plus populaires, l’athlétisme fut l’un des premiers sports à être intégré au programme des Jeux Paralympiques à Rome en 1960. Il regroupe le plus grand nombre d’athlètes et d’épreuves : les courses sur piste à l’exception des courses de haies, les sauts à l’exception de la perche, les lancers à l’exception du marteau, et enfin, les courses sur route du 10 Km au marathon.​
athlé.jpg
La Fédération organise la pratique du badminton en compétition pour les seules personnes sourdes et malentendantes. Le badminton est une activité duelle, particulièrement adaptée à la pratique des personnes sourdes et malentendantes.​
Sport collectif placé sous l’égide de l’IWBF (Fédération Internationale), le basket fauteuil est à l’origine du développement du Handisport dans le monde. Longtemps seul sport collectif pouvant être pratiqué en fauteuil manuel, tout en conservant un côté spectaculaire, le basket fauteuil attire de nombreux adeptes, plusieurs milliers dans le monde.​
Sport d’opposition de balles mixte, pratiqué en individuel ou par équipe et inscrit aux Jeux Paralympiques pour un certain public, la Boccia s’apparente à de la pétanque jouée en intérieur avec des balles en cuir.​
boccia.jpg
La Fédération organise la pratique du bowling en compétition pour les seules personnes sourdes et malentendantes. Pratiqué en individuel ou par équipe, le bowling est une activité sportive et récréative, née aux États-Unis au début du siècle dernier, adaptée à la pratique de nombreuses personnes handicapées physiques ou sourdes et malentendantes. L’objectif est de renverser un maximum de quilles en faisant rouler une boule avec un nombre limité de tentatives.​
Le bateau appelé « canoë-kayak » n’existe pas : le canoë ou le kayak sont en réalité deux disciplines distinctes. Leur différence est liée à la pagaie : le canoë se propulse à l’aide d’une pagaie simple et le kayak avec une double. Traditionnellement, le kayak se pratiquait assis et le canoë à genou (sur 1 ou 2 genoux). Le canoë-kayak est adapté à tout public grâce aux nombreux modes de pratique et d’embarcations. Cependant, il faut avoir au moins l’usage d’un bras pour propulser son embarcation.​
Sport collectif d’opposition pour déficients visuels, le cécifoot est adaptation du football. L’objectif est de mettre un ballon sonore dans le but adverse en le faisant progresser à l’aide des pieds, tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant.​
cecifoot.jpg
Le cyclisme se pratique, en loisir ou en compétition, sur quatre supports adaptés à la plupart des handicaps physiques et sensoriels : tandem pour les déficients visuels, tricycle pour les infirmes moteurs cérébraux, hémiplégiques ou traumatisés crâniens, handbike (vélo avec commande à bras) pour les personnes à mobilité réduite et vélo solo pour les déficients auditifs et autres handicapés moteurs.​
Accessible à la plupart des handicaps, l’équitation se pratique en loisir ou en compétition, avec ou sans aménagement. Le choix du cheval, de l’équipement et de la structure d’accueil nécessite parfois un accompagnement que propose la commission fédérale. La discipline se pratique exclusivement dans les établissements affiliés à la Fédération Française d’Équitation, dont certains ont ouvert une section handisport.​
equitation.jpg
L’escrime est une discipline mixte qui, en compétition, se pratique en fauteuil roulant au fleuret, à l’épée et au sabre. Il existe de plus en plus de sections handisport au sein des clubs de la Fédération Française d’Escrime. L’accès au plus grand nombre est favorisé par la mise à disposition des équipements spécifiques (tenue, armes) jusqu’à l’obtention du matériel personnel.​
escrime.jpg
Le foot fauteuil électrique est un sport collectif d’opposition adapté du football. L’objectif est de mettre le ballon dans le but adverse à l’aide d’un fauteuil électrique muni d’un pare-chocs avant, tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant.​
Le football est le premier sport pour les personnes sourdes et malentendantes, au plan national et international, en termes de pratiquants et de structures.​
Le Goaball est un sport collectif d’opposition destiné aux personnes déficientes visuelles et ouverts aux valides.​
Sport individuel de force, adapté de l’haltérophilie valide, l’objectif en compétition est de soulever la charge maximale en développé couché. En loisir, cette activité consiste à réaliser des mouvements à résistance légère afin d’entretenir son capital musculaire.​
halterophilie.jpg
Judo
Sport de combat individuel ou par équipe, praticable en loisir ou en compétition, le judo handisport ne requiert pas de matériel spécifique et prévoit quelques aménagements règlementaires. L’objectif est la pratique d’un sport d’opposition alliant projection et combat au sol.​
La pratique est accessible à la majorité des personnes en situation de handicap (physique, moteur, visuel, auditif). L’approche pédagogique proposée par la Fédération permet au licencié débutant d’apprendre à nager en autonomie pour s’adonner à une pratique de la natation en loisir ou en compétition. Ce « savoir-nager » peut également lui permettre d’accéder aux activités nautiques et de se libérer des contraintes d’un appareillage et de la pesanteur.​
Grâce à la FFH, le code du sport permet à la plupart des personnes en situation de handicap physique et/ou sensoriel de pratiquer la plongée dans un cadre d’évolution clairement défini et sécurisant. En piscine, ou en milieu naturel, la progression dans le cursus « Handisub » s’effectue dans des zones de profondeurs adaptées aux aptitudes fonctionnelles et aux compétences du plongeur pouvant atteindre 40 mètres.​
plongée.jpg
La randonnée se décline sous différentes formes suivant le relief, le type de handicap et les possibilités de chaque pratiquant : à pied, en joëlette, en fauteuil tout terrain (FTT) l’été, en raquettes ou en pulka l’hiver. Le but est d’amener le pratiquant à être acteur de son déplacement.​
Sport collectif mixte d’opposition, le Rugby fauteuil se pratique avec un fauteuil manuel spécifique, et peut être pratiqué à tout âge. L’objectif est de franchir la ligne de but adverse en possession du ballon tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant.​
Sport de visée individuel ou par équipe, l’objectif est de propulser un projectile sur une cible verticale en soufflant dans une sarbacane.​
En compétition ou en loisir, le ski alpin permet de s’adonner au plaisir de la glisse et de goûter aux sensations qu’elle procure. De nombreuses stations sont dotées d’infrastructures et de matériels spécialisés permettant d’accueillir tous types de handicap, dans des conditions de sécurité et de confort adaptées à la pratique. Le ski alpin peut être pratiqué par les aveugles et mal-voyants, les handicapés debout, assis, sourds et mal entendants. Ce sport se pratique en intégration avec les valides dans le cadre du ski loisir.​
Le Snowboard est une discipline “jeune” qui fait partie de ces nouveaux sports avec une orientation plus ludique et « fun » que les sportifs recherchent de plus en plus.​
ski.jpg

Le ski nordique ou ski de fond offre des sensations de glisse et de plaisir de nature. Il permet notamment d’acquérir de nouvelles habilités motrices et cardio vasculaires. Le ski nordique handisport regroupe deux disciplines : le ski de fond et le biathlon. En skating ou en pas alternatif pour le pratiquant debout, le skieur assis, quant à lui, évoluera en “luge nordique”.​
Le sport-boules Lyonnaises et la pétanque sont deux sports dont l’objectif est de marquer des points en plaçant ses boules plus près du “but” (appelé cochonnet à la pétanque) que son adversaire. Les parties peuvent se jouer en simple, doublette, triplette ou quadrette (uniquement pour le sport-boules). En dehors de l’origine, lyonnaise pour le premier et provençale pour le second, plusieurs éléments les différencient, notamment le terrain, bien plus court à la pétanque (15 m) qu’au sport-boules (27,5 m).​
En individuel ou en double, le tennis est ouvert à la plupart des personnes atteintes d’une déficience physique, nécessitant une pratique obligatoire en fauteuil roulant, mais aussi aux personnes sourdes et malentendantes.​
tennis.jpg
Ce sport d’opposition de raquette individuel ou en double est accessible à toutes les formes de handicap physique, debout ou en fauteuil, et auditif. Le tennis de table est ouvert à la plupart des personnes atteintes d’une déficience physique nécessitant une pratique obligatoire en fauteuil roulant. Seules les personnes déficientes visuelles sont limitées dans la pratique.​
Utilisé pour ses vertus thérapeutiques dans les centres de rééducation, le tir à l’arc s’est affirmé comme un sport de compétition accessible à tous. Le tir à l’arc est une discipline de maîtrise et de précision qui nécessite un bon équilibre entre le corps et l’esprit. Sport de visée et d’adresse se pratiquand en individuel ou par équipe.​
Accessible à tous, le tir sportif est avant tout un état d’esprit qui s’acquiert avec l’apprentissage de la concentration et de la maîtrise de soi.​
Le Torball et le Goaball sont des sports collectifs d’opposition destinés aux personnes déficientes visuelles et ouverts aux valides. Les principales différences entre les deux disciplines se situent au niveau du temps de jeu et des équipements (poids et taille du ballon, dimensions et équipements du terrain).​
torball.jpg
Le vent comme seule force propulsive, l’activité voile se pratique en loisir ou en compétition sur des étendues maritimes ou des plans d’eau (lacs). Le type et le niveau de handicap ne sont pas un frein à la pratique de la voile. La diversité des bateaux et la richesse des adaptations permettent au plus grand nombre d’aborder cette activité. L’embarquement effectué, personnes valides et en situation de handicap physique ou sensoriel deviennent des navigateurs à part entière. La FFH et la FF Voile ont renouvelé en 2013 la convention relative à l’organisation de la pratique voile au sein des clubs. L’idée directrice est de favoriser les pratiques intégrées au sein des clubs FFVoile.​
Sport collectif dont l’objectif est d’envoyer à l’aide des mains, le ballon sur le sol du camp adverse en le passant au-dessus d’un filet, tout en évitant qu’il tombe dans son propre camp.​

Cette liste représente les différentes disciplines sportives "agréées" par la fédération handisport. Il est certain que d'autres activités sont pratiquées, nous en parlerons dans ce forum avec grand plaisir, n'hésitez pas !

Nicolas.
 
Dernière édition:
Haut