sport Les sports de combat, c'est tout un art !

Nono

Membre du Staff
#1
Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui je suis venu vous présenter les principaux sports de combat. Il y a plusieurs disciplines regroupées en catégories, les voici.
source: Sports de combat — Wikipédia
Les sports de préhension
Techniquement cela désigne les sports de combat codifiés permettant l’utilisation de certaines techniques corporelles pour contrôler physiquement, projeter et soumettre l’opposant. On devine assez vite qu'il s'agit ici de lutte.​
La lutte
Il existe plusieurs formes de lutte, les plus connues sont la lutte gréco-romaine et la lutte libre qui sont deux disciplines olympiques. Il existe d'autres types de lutte comme, la lutte américaine, birmane, brésilienne, japonaise, sénégalaise ou encore chinoise.​
lutte.jpg
Le judo
Une autre discipline et non des moindres est qualifié de sport de préhension c'est tout simplement le judo !​
Le judo - littéralement « voie de la souplesse » - a été créé en tant que pédagogie physique, mentale et morale au japon par Jigorō Kanō en 1882. Il est généralement catégorisé comme un art martial moderne, qui a par la suite évolué en sport de combat et en sport olympique.​
Sa caractéristique la plus proéminente est son élément compétitif dont l'objectif est soit de projeter, soit d'amener l'adversaire au sol, de l'immobiliser (Techniques de maîtrise), ou de l'obliger à abandonner à l'aide de clés articulaires et d'étranglements.​
judo.jpg
Les sports de percussions
Les sports de combat de percussion se focalisent sur les techniques de frappe. Celles-ci peuvent être exécutées, suivant les disciplines, avec les membres antérieurs (coups de poing, coups de coude) ou inférieurs (coups de pied, coups de genou). L'ensemble des pratiques regroupées sous le nom de boxe font typiquement partie de cette catégorie. Le karaté ou le taekwondo comme sports de compétition sont aussi des disciplines de percussion.​
La boxe
Il n’existe pas un seul, mais bien plusieurs types de boxe qui présentent chacun leurs spécificités, même s’ils possèdent de nombreux points communs. Née au XIXe siècle, la boxe française, également baptisée « savate », se pratique avec les pieds et les mains, contrairement à son aînée, la boxe anglaise, qui n’autorise que les coups de poing portés au visage ou au buste.​

La boxe thaïlandaise, de son côté, se distingue des deux premières puisqu’elle permet l’utilisation des coups de genou et de coude.​
Mais dans tous les cas, la boxe se pratique sur un ring avec des gants de boxe et des protections (protège-dents, coquille, protège-poitrine pour les féminines).​


boxe.jpg
Le karaté
Le karaté est une discipline martiale dont les techniques visent à se défendre (uke), puis à répondre par une attaque (atemi) au moyen des différentes parties du corps : doigts (nukite), mains ouvertes (shuto) et fermées (tsuki), avant-bras (uke), pieds (geri), coudes (enpi), genoux [hiza geri]).​
Les 20 préceptes du karaté voudraient qu'il n'existe pas d'attaque pure et dure de la part d'un karatéka : le combattant répond par une défense (ou une anticipation, nommée sendosei, qui permet d'attaquer avant que l'attaque de l'adversaire ne soit portée).​
karaté.jpg
Le taekwondo
Le taekwondo, dont le nom a été proposé en 1955 par le général Choi Hong Hi, est le fruit de la fédération progressive, à partir des années 1950, après l'occupation japonaise de la Corée, de différentes écoles d'arts martiaux coréennes qui enseignaient le karaté. Sa création et son développement sont intimement liés à la promotion du nationalisme étatique coréen.​

L'unification n'est cependant pas complète car deux grandes fédérations cohabitent encore, l'International Taekwon-Do Federation (ITF), qui revendique actuellement 50 millions d'adhérents, et la Fédération mondiale de taekwondo (FMT), qui a popularisé auprès de plus de 80 millions de personnes une pratique du taekwondo moins axée sur la self-défense et plus sur le sport de combat, interdisant notamment les coups de poing au visage.​

Le taekwondo se distingue des autres arts martiaux, surtout dans sa forme, par le haut degré de spécialisation de ses pratiquants en techniques de coups de pieds bien plus que dans d'autres techniques, par les nombreuses protections utilisées lors des compétitions de combat ainsi que par le fait que, depuis qu'il a été inclus au programme des Jeux olympiques d'été en 2000, c’est le seul sport olympique de combat autorisant les frappes avec le pied.​

taekwondo.jpg
Les sports de combat mixtes
Les sports de combat mixtes, sports de combat hybrides ou encore sports de combat de percussion-préhension mélangent les techniques des deux types précédents. Les arts martiaux mixtes, sanshou ou le sambo combat sont des exemples de disciplines appartenant à cette catégorie.​
sanshou.jpg
Les sports de combat avec armes
Les sports de combat armés regroupent les pratiques utilisant des armes comme l'escrime ou le kendo.​
L'escrime
L’escrime est un sport dans lequel Il s’agit de toucher un adversaire avec la pointe ou le tranchant (estoc et taille) d’une arme blanche sans être touché.​

On utilise trois types d'armes : l’épée (discipline olympique depuis 1900 pour les hommes et 1956 pour les femmes), le sabre (discipline olympique depuis 1896 pour les hommes et 2004 pour les femmes) et le fleuret (discipline olympique depuis 1896 pour les hommes et 1924 pour les femmes).​
Ces trois armes sont sexuées : épée féminine et masculine, fleuret féminin et masculin et sabre féminin et masculin. Les épreuves sont individuelles ou par équipes. Elles sont donc au nombre de douze.​
escrime.jpg
Le kendo
Le kendo, littéralement « la voie du sabre », est la version moderne du kenjutsu (techniques du sabre), l'escrime au sabre pratiquée autrefois au Japon par les samouraïs. Par version moderne, il faut comprendre que le kendo n'est pas seulement un art martial mais également un sport de compétition, aujourd'hui largement pratiqué au Japon.​
Le kendo ne se résume toutefois pas à un simple ensemble de techniques et de tactiques du combat au sabre. Il comprend également un volet spirituel. Le kendo permet à ses pratiquants de développer leur force de caractère et leur détermination.​

kendo.jpg
Et voilà pour ce petit tour d'horizon des principales disciplines de combat. J'espère que cela vous aura donné envie ou du moins attisé votre curiosité. N'hésitez pas à consulter les sites des différentes fédérations pour plus d'informations sur ces sports.

À très bientôt,

Nono !
 
Haut