Quoi de neuf sur les forums ?
  • Bienvenue au Running Club ! Nous sommes une jeune communauté passionnée de course à pied qui cultive humour et bon esprit. Vous pouvez participer sans vous inscrire ! Mais en créant un compte vous accèderez à toutes les super fonctionnalités du forum. So, let's go ! 

récit Semi de Dakar, un bilan mitigé

Nicolas

Membre
Membre du Staff
Hello tout le monde,
Après avoir bien digéré mon premier semi-marathon je vais essayer de vous raconter un peu comment la course s’est passée.

1/ Départ à l’aube et arrivée au village Marathon

Le départ de la course était prévu à 7h30 pour les coureurs du semi, les marathoniens partaient à 7h00 et les participants au 10km à 8h00. Habitant à 80 kilomètres de la capitale sénégalaise on s’est levé à 4h45 pour avoir un peu de temps pour le petit-dej, la vérification des bagages et surtout ne pas rouler comme un fou sur la route pour arriver à l’heure (surtout que Dakar n’est pas réputée pour avoir une circulation fluide même un dimanche matin tôt...).​
Il y a un peu de stress car nous n’avons pas nos dossards c’est un ami d’un ami qui les a récupéré pour nous à Dakar et je crains de perdre du temps à le retrouver sur place sachant qu’il court aussi et qu’il nous a dit qu’il ne prendrait pas son téléphone avec lui...​
Finalement le trajet se passe bien malgré un épais brouillard sur l’autoroute on ne perd pas trop de temps et on arrive à Dakar à 6h50 pile. Le GPS m’indique rapidement l’entrée du village Marathon qui se trouve place de la Nation et par miracle, alors que l’on croise de nombreux bus qui transportent depuis les différents quartiers de la capitale les participants aux courses et qu’il y a une forte circulation, je trouve une place de parking à 20m de l’entrée !! Ça s’annonce bien ce dimanche !​
Deuxième miracle je retrouve mon ami et son ami avec les dossards trois minutes après. Alors que je me changeais près de la voiture : ils passent devant nous !​
2/ Préparation à la course

On épingle nos dossards et on rentre dans le village, il y a déjà beaucoup de monde mais je remarque que la plupart des gens ont un dossard rouge, ceux réservés au 10km, peu ont des dossards jaunes du semi et les dossards verts du marathon se font très rares !​
Je ne sais pas si c’est le stress ou pas mais de notre petit groupe de 3 garçons et 3 filles on a tous le même réflexe : où sont les toilettes ?!​
Après cet intermède on discute un peu entre nous, on repère les sas de départ et on s’échauffe un peu le long d’une petite route parallèle au village.​
3/ Départ du semi-marathon

Dans le sas de départ je perds mes deux compagnons, ce n’est pas très grave on se serait perdu très vite, l’un visant 1h30, l’autre 1h45 et moi 2h15 donc pas trop les mêmes allures... A l’aide du DJ local il y a un échauffement en musique type boîte de nuit, tout le monde danse, ici la danse on n’hésite pas !​
Je saute sur place en battant la mesure, histoire de pas rester planté comme un piquet et aussi pour réveiller un peu les muscles un peu endormis depuis le premier échauffement car presque évidemment la course partira en retard.​
Puis finalement le compte à rebours est lancé, j’ai activé le mode Course sur ma montre il ne me restera plus qu’à appuyer sur départ ! 5 - 4 - 3 - 2 - 1 - Partez !!​
Et là, inexplicablement, alors que j’ai fait cette manipulation des dizaines et des dizaines de fois j’appuie sur le mauvais bouton de ma montre et lance l’étalonnage de la boussole !! Put*** mais c’est pas vrai, petit moment de panique, je suis emporté par la foule des coureurs, je passe la ligne de départ et ma montre me demande d’étalonner la boussole !! Finalement je m’en sors en appuyant un peu sur tous les boutons et je peux enfin lancer l’activité course...​
4/ La course

Je pars tranquillement, rassuré d’avoir pu gérer ma connerie de départ rapidement. Je m’étais donné comme objectif de courir à 6’/km donc je me cale sur cette allure et entame ma course. Beaucoup de concurrents me doublent, moi je double pratiquement personne mais je me dis que la course est longue et que de toutes façons si je suis à 6 min au km c’est que tout va bien.​
J’avais prévu de prendre un gel longue-distance au premier ravitaillement des 5km, je scrute ma montre et vois afficher 3,5 de parcouru je me dis j’ai encore un peu de temps... Mais au détour du virage suivant apparait le ravitaillement qui est donc finalement au 4e km ! Je prends mon gel, avale quelques gorgées d’eau et continue ma course. Je me sens super bien, on arrive sur la corniche de Dakar, il y a pas mal de monde, le ciel est bleu, la mer aussi, il ne fait pas trop chaud vu l’horaire, tout est parfait !​
Au 10e km deuxième ravitaillement, je prends une petite bouteille d’eau et la garde pour la boire tranquillement sur quelques centaines de mètres, tout va toujours bien j’arrive à garder le rythme prévu, aucun signe négatif en vue, c’est bien parti.​
Comme la course est un aller-retour au 9e km je croise Clément qui est déjà dans la partie retour du circuit il finira en 1h31. Au 10e km, pratiquement au demi-tour je croise Dominique qui finira en 1h47 et premier de sa catégorie vétéran.​
La fin de l’aller est assez difficile car en montée mais je m’accroche et suis toujours confiant quant à tenir l’allure de 6’/km jusqu’au bout. J’arrive au rond-point du demi tour et entame donc la descente ce qui soulage un peu mes jambes et fait du bien au moral !​
Au 15e km nouveau ravitaillement, les bouteilles d’eau ne sont plus fraiches du tout et le soleil qui est déjà bien haut dans le ciel commence à taper fort, il est 9h00 du matin et il fait un bon 30 degré ! Ça cogne comme on dit. Je prends un gel courte-distance et me dit que je suis vraiment dans un bon jour et que je vais tenir bon.​
Mais à partir du 19e km je commence à sérieusement faiblir, il y a une série de tunnel à passer avec descente-remontée qui casse bien les jambes, à l’aller c’était passer comme dans du beurre, au retour c’est autre chose.​
Malgré tout dans chaque petite sortie de tunnel en montée je double beaucoup de coureurs et ça me motive et me rassure un peu. Arrivée au 20e km notre route rejoint celle des 10 km et là c’est un sacré bordel ! Des centaines de dossards rouges qui marchent, se prennent en photo, discutent en plein milieu de la route ! Tous ces coureurs finiront leur 10 km en plus de 2 heures... Autant dire qu’ils étaient là juste pour participer et s’amuser, aucune volonté de courir, de faire un temps...​
Du coup c’est vraiment compliqué de naviguer parmi eux et ça me gâche un peu la course, j’ai l’impression d’être un ovni parmi eux ! J’ai même l’impression que certains sont étonnés qu’il y ait des gens qui courent encore autour d’eux !!​
Et c’est la même chose jusque la ligne d’arrivée que je passe dans l’anonymat le plus total au milieu d’un troupeau de dossards rouges qui flânent alors que je suis en plein effort et que je lutte pour ne pas flancher dans les derniers mètres... Heureusement Clément et Dominique sont là et me félicitent juste après le passage de la ligne, ça fait du bien !​
Je finis en 2:09:09 temps officiel, 2:08:56 temps sur ma montre Suunto et 2:07:45 temps Strava ! on va retenir le temps Strava hein ?! Ma montre indique une distance de 21,3 km c’est vraiment très correct comme marge d’erreur sachant qu’on ne court pas toujours tout droit et que les 2 derniers km se sont résumés en un slalom à travers les marcheurs.​
5/ Remise des médailles

Je l’ai déjà un peu dit dans la discussion du Marathon, ça a été une véritable catastrophe pour récupérer son kit finisher. L’organisation a confié la remise des tee-shirts et médailles à la police (??) et la cohue est hallucinante !! Des gens ont faillis se faire piétiner, tout le monde poussait tout le monde...​
Je parviens à me frayer un chemin tant bien que mal jusqu’au stand de remise des lots et là un flic arrache mon dossard et me tend un tee-shirt finisher pour fille en taille S ! Mais moi je suis un garçon de 1m90 et je viens de finir le semi !! Je gueule et demande mon dossard ainsi que ma médaille mais le policier s’en fout complètement et continue d’arracher les dossards des uns et des autres en balançant au hasard des tee-shirts finishers !​
Je préfère m’éclipser pour éviter un débordement encore plus massif surtout que le troupeau de marcheurs du 10 km arrive et vient réclamer sa médaille aussi !!​
Je retrouve alors Mamita toute joyeuse, sa médaille au coup, son tee-short finisher, son petit sac avec la gourde marathon, un stylo, un carnet et une clé USB tous aux couleurs du marathon ! Ah il fait bon de finir le 10 km en 55 minutes !! Bravo Mamita !​
Après avoir hésité pour tenter de récupérer mon kit finisher on abandonne l’idée et on reprend le départ pour éviter de trop gros embouteillages !
Après tout l’essentiel est fait : on a finit tout les deux notre course, on a tenu les temps qu’on voulait faire donc tout va bien, il fait beau, c’est dimanche, retour à la maison pour un grand plongeon dans la piscine !!!
 

Pièces jointes

Aricosec

Membre junior
Putain on sent la fatigue sur la photo ! :oops:
Bravo Nico de t’être surpassé sur ton premier semi, on se rend pas compte mais chaque km il faut les courir !
 

Domiiiz

Membre junior
Je suis désolé mais ce que je retiens, malheureusement, c’est ce bordel à la fin de la course, c’est vraiment terrible de se voir gâcher la fête comme ça. On sent bien d’ailleurs que ça t’a un peu touché cette histoire, tu qualifies cette expérience de ton premier semi de "mitigé"...

Moi j’ai toujours pas digéré ! Pourtant je suis à 7000km de Dakar et on ne se connait pas mais j’imagine la même chose pour ma prochaine course et ça me ferait vraiment chier que ça finisse comme ça.

Enfin bon, tu as maintenant un temps à battre Nico ! :up
 

Thibault

Membre junior
Encore bravo! et félicitations pour ta course @Nicolas ! Spécialement dans ces conditions difficiles, tu fais une belle perf!

Merci pour ce partage, de ton expérience de la course. J'aime beaucoup lire ces résumés de courses et j'espère que petit à petit ça inspirera les autres coureurs du forum à faire de même. J'espère que ça restera pour toi un bon souvenir malgré toutes ces galères liées à l'organisation (niveau n'importe quoi apparement c'est du haut niveau le semi de dakar!! ce que tu décris j'ai rarement vu ça).
Pour moi, comme pour beaucoup de coureurs je pense, ces souvenirs de course sont importants, ceux par rapport auxquels on se référe pour préparer les courses suivantes. J'espère que tu en garderas le souvenir d'un bel objectif accompli et d'un joli weekend, terminé avec le sourire, à la piscine. Peut être que dans quelques mois tu auras envie de raccrocher un nouveau dossard sur ton tee shirt et d'aller titiller ton record personnel, c'est en tous cas tout ce que je te souhaite. Bon weekend et bon run.
 

Jacques

Membre junior
Merci pour la petite histoire de ce premier semi Nico, ça fait plaisir à lire et bravo pour la performance de @Mamita aussi qui s’est super bien débrouillé pour son deuxième 10 km !
Peut être que dans quelques mois tu auras envie de raccrocher un nouveau dossard sur ton tee shirt et d'aller titiller ton record personnel
Ah j’espère que ce n’est pas ce petit accroc qui va le décourager ! Il a un marathon à courir aussi !!
 

MacRun

Membre junior
J’ai bien ri avec me coup de la montre, assez classique somme toute, en début de course on a toujours un peu de stress et on pense à plein de choses en même temps. C’est comme en voiture quand tu veux partir plus vite au feu rouge que la bagnole d’à côté : Bim ! tu cales !
 

Bap's

Membre junior
Belle course Nico et bravo pour ta persévérance dans les derniers kilomètres, c’est là que le mental intervient et que les km emmagasinés lors des entraînements payent.
 

Aloha

Membre junior
Bravo Nico, on voit bien comme le dit Arico que ça a été difficile cette course. Mais je ne comprends pas bien parce que tu as l’air vraiment épuisé et dans le dur donc probablement sur la fin de course mais on voit un portail de départ au fond de la photo :unsure:
 

Nicolas

Membre
Membre du Staff
Est-ce qu'il y a déjà un lieu ou une date de prévus pour ce marathon? C'est un super projet en tout cas.
Toujours le marathon d’Athènes en vue ! Mi-novembre... Je sais pas trop où j’en serais au mois de novembre car j’ai pas mal de changements en cours en ce moment (boulot, construction maison...) mais c’est toujours le GOAL 2019 !!
Mais je ne comprends pas bien parce que tu as l’air vraiment épuisé et dans le dur donc probablement sur la fin de course mais on voit un portail de départ au fond de la photo
Oui c’est la porte départ/arrivée des 10km qui se trouvait 400m avant la porte départ/arrivée du semi et marathon.
Malheureusement les coureurs du 10km ont continués après avoir passé la ligne d’arrivée vers la ligne d’arrivée semi et marathon, d’où le gros fucking bordel !! :whistle:
 
Haut