trail Un trail, kézako ?

Nicolas

Membre du Staff
#2
Il y a une notion de dénivelé D+ je pense pour qualifier une course longue distance de trail ou d'ultratrail.
A vérifier, bonne question.

edit: j'ai la réponse je crois
definition-trail.png


En 2014 les dénominations ont changées.
 
#4
Trail en anglais veut dire sentier. Donc le fait que ce soit du trail ou de la route n'a aucun rapport avec la distance mais avec le revêtement sur lequel on court. Concretement les distances standard en course sur route sont le 10km, le semi et le marathon mais il y a aussi des 100km qui sont sont courus sur route (et des course horaires réalisées sur une boucle, sur 6heures, 12h ou 24heures). Enfin la plus celebre dans l'ultra sur route c'est le spartathlon, (course de 250 bornes en grece). A coté de ça le trail c'est ce qui se court hors des routes goudronnées. Même si théoriquement la frontière est bien nette dans les fait c'est pas le cas. Dans les longues distances, souvent les terrains sont mixtes (des passages sur chemin et des passages sur la route). Personnellement, pour l'instant je m'interesse, je découvre les longues distances mais je préfere courir sur le plat (chacun ses gouts, les montagnes c'est jolis mias je préfère courir en ville). Autant la course de 50km que j'ai fait cette année que le 80 que je vais faire l'année prochaine sont présentés comme des trails mais dans la realité c'est très plat et ça alterne entre chemin de terre et partie goudronnée (type piste cyclable bords de canaux souvent). Je vais pas développer en détail mais ultra, à la base c'est un terme de course sur route qui définit toute course dont la distance dépasse les 42km d'un marathon. Dans la pratique ça commence généralement à 50km. Certains amateurs de trail considère que c'est uniquement à partir d'une certaine distance (60, 80km), après c'est une question de vocabulaire. Mais pour en revenir à la question de nono, si on prend l'exemple d'une petite course d'une vingtaine de km, sur une petite colline, dont toute la course se passe sur des chemins, il s'agit d'un trail, quel que soit le dénivelé.
 
#5
Donc c'est bien le revêtement sur lequel on court qui définit si c'est du trail ou de la course sur... route.
Après pour différencier un trail d'un ultra c'est la distance qui entre en jeu.
 
#7
Il y a un gros débat en ce moment sur les points ITRA qui sont surnommés les points UTMB !

L'UTMB est si attractif qu'il monopolise l'attention d'énormément de coureurs qui ne s'engagent que sur des courses à 4 points ou plus sachant qu'il faut 15 points ITRA en 3 courses maximum pour être qualifiable à l'UTMB...
  • UTMB : 15 pts en 3 courses maxi
  • CCC et TDS : 8 pts en 2 courses maxi
  • OCC : 6 pts en 2 courses maxi
Tout cela au détriment des courses à 1, 2 ou 3 points ITRA qui peinent à faire venir des coureurs expérimentés... :confused:
 
#8
C'est clair que l'UTMB cristallise toutes les passions. Médiatiquement il est à peu près le seul à exister et reste le Graal de tout ultra-traileur.
C'est vrai que c'est un peu dommage qu'il vampirise les autres courses même si je pense qu'elles n'en souffrent pas outre-mesure, il n'y a pas de courses annulées à cause du manque de coureur, si ?

Pour les points ITRA si cette méthode a ses défauts elle a le mérite d'éviter d'avoir 50000 demandes de dossard pour 3000 places... et du coup d'avoir des résultats de tirage au sort farfelues et un taux d'abandon énorme...
 
Haut